Bourse : les indicateurs télécoms sont tous au vert, Iliad en forte progression

Bourse : les indicateurs télécoms sont tous au vert, Iliad en forte progression
Au lendemain des résultats d’Iliad, maison-mère de Free, de ceux de Bouygues, des rumeurs de rachat de Bouygues Télécom par Orange, et quelques heures après l’annonce du rachat de Virgin Mobile par Numericable, la bourse se fait une joie de réagir à ces différentes informations en provenance du secteur des télécoms.
 
Iliad tout d’abord, avec des recrutements positifs sur le fixe comme sur le mobile, Iliad a dépassé pour la première fois la barre du milliard d’euros de chiffre d’affaires réalisé en un seul trimestre. Il profite également des rumeurs de rachat de Bouygues par Orange, le trublion des télécoms pourrait ainsi récupérer le réseau et des fréquences en compensation. Le marché à très favorablement accueilli la nouvelle le titre d’Iliad s’envolant ce matin de plus de 6 % à 220 € l’action.
 
Pour Bouygues Télécom, si les chiffres sur le mobile et le chiffre d’affaires sont en repli, sur le fixe, Bouygues Télécom est le premier recruteur ce trimestre. Néanmoins ce sont les rumeurs de rachat par Orange qui ont surtout marqué ces dernières 24h. Alors qu’hier soir le cours de bourse de la maison-mère de l’opérateur était en recul de 3,66 %. Ces rumeurs ont dopé le titre de Bouygues qui a déjà récupéré la baisse de la journée d’hier en progressant ce matin de plus de 3,7 %.
 
Du côté d’Orange, la progression est moins significative, les rumeurs de rachat de son concurrent Bouygues Télécom ont plutôt bien été accueilli. Orange , ayant confirmé des discussions, affiche ce matin un titre en progression de 0,9 % à 12,38 € l’action.
 
Numericable de son côté annonce ce matin le rachat de Virgin Mobile, si le marché a faiblement réagi, le titre est néanmoins en progression d’un peu plus de 0,3 %.
 
Seul Vivendi, propriétaire de SFR pour encore quelques mois affiche un titre en repli de 1,39 %. Après avoir cédé Maroc Télécom, ses actifs dans les télécoms sont bien moindre. Le groupe s’apprêterait à lacher 200 millions d’euros pour participer au rachat de Virgin par Numericable.
 
Source : boursier.com