Un site américain estime que la France donne une leçon aux Etats Unis grâce à Free Mobile

Un site américain estime que la France donne une leçon aux Etats Unis grâce à Free Mobile

Les Etat Unis sont la patrie du libéralisme et posent l’ouverture de marché comme une base de l’économie. C’est pourquoi quand le site spécialisé  Engadget estime que la France, considérée par beaucoup d’américains comme un pays au régime socialiste, donne des leçons aux Etats Unis quant à l’ouverture de marché, cela a de quoi surprendre. « Avec Free, la France montre aux Etats-Unis ce que devrait être un marché mobile ouvert » titre le site américain. Car bien sur, c’est surtout depuis l’arrivée de Free que les choses ont changé en France. 
 
 
Engadget rappelle ainsi les faits : « A la fin 2011, le marché français comptait 3 opérateurs, Orange, SFR et Bouygues Telecom. A cette époque, il était difficile de trouver un forfait à moins de 40 euros (environ 55 $) avec 1 Go de données ou plus. Début de 2012, Free Mobile a été lancée par l’entrepreneur français Xavier Niel. La société a secoué le marché avec une offre révolutionnaire : 3 Go pour 20 euros (28 $) avec appels et SMS illimités. Bien que la société avait une infrastructure limitée et louait de la capacité à Orange, l’offre a rencontré le succès auprès des consommateurs. Free a alors gagné 4% de part de marché en seulement 3 mois, avec 854 000 abonnés.

 À la fin de 2013, Free disposait de 8 millions de clients, soit une part de marché de 12%, juste derrière Bouygues. Et en cette fin d’année, Free a encore amélioré son forfait : 20 euros pour les appels et SMS illimités, avec 20 Go de données et la 4G incluse. Pour couronner le tout, il a commencé à vendre des forfaits et des cartes SIM directement dans des distributeurs automatiques. »
 
Le site américain compare ensuite la situation de la France à la celle des Etats-Unis, un marché à 3 opérateurs principaux et où « les forfaits mobiles comparables sont au triple du prix. »

Vous pouvez découvrir l’intégralité de l’article sur engadget.com