Après la France, Patrick Drahi voudrait “faire ses courses” en Belgique

Déjà endetté avant le rachat de SFR, on aurait pu penser que les ambitions de Patrick Drahi, Altice et Numericable auraient pu être calmées après avoir déboursé 13,5 milliards en cash pour le rachat de SFR.

Mais entre une possible participation dans Libération et des rumeurs d’autres rachats, Patrick Drahi dispose-t-il d’un "crédit" illimité et éternel ?
 
Selon le quotidien belge "l’Echo", Numericable aurait ainsi des vues en Belgique avec "au moins quatre dossiers" en cours "sur le bureau de son homme fort et principal actionnaire Patrick Drahi".
 
A peine terminée sa consolidation en France, le câblo-opérateur s’attaque à la Belgique où il dispose déjà d’actifs via Numericable Belux. Numericable souhaiterait ainsi à racheter le câblo-opérateur Voo, filiale de Brutelé et Tecteo,lesquels seraient également sur la liste de course de patrick Drahi depuis la fin 2013.
 
D’autres dossiers comme Base appartenant au groupe KPN ou encore Mobistar propriété d’Orange seraient également sur les tablettes de Patrick Drahi.
 
Ces deux derniers dossiers semblent plus improbables pour l’homme d’affaires. En effet, l’année passée, Xavier Niel avait lui aussi eu des vues en Belgique avec l’objectif de racheter Base ou Mobistar, mais ni KPN ni Orange n’étaient vendeurs.
 
Selon le quotidien belge, comme pour Bouygues, Numericable et Altice attendraient la fin de cette période électorale pour se lancer. Ils laisseraient ainsi passer les élections fédérales et régionales du 25 mai pour une offensive plus probable entre septembre et octobre.
 
Source : Boursier.com