La FFT “applaudit” les 50 mesures de simplification à destination des entreprises.

La FFT “applaudit” les 50 mesures de simplification à destination des entreprises.
 
Les 50 mesures de simplifications pour les entreprises, présentées le 14 avril dernier et validées par le chef de l’Etat, ont reçu les applaudissements de la Fédération Française des Télécoms.
 
Cette dernière par l’intermédiaire de son Directeur Général, Yves le Mouël estime que ces mesures censées favoriser l’embauche et la formation correspond aux attentes des opérateurs : elles permettraient ainsi aux opérateurs "de s’engager sur le long terme notamment dans la perspective de leurs lourds programmes d’investissements qui culminent régulièrement au-delà de 7 milliards d’euros par an."
 
Selon lui la FFT s’est montrée "particulièrement sensible" à la première de ces mesures : "garantir « zéro charge supplémentaire » pour toute nouvelle mesure."
 
Elle annonce qu’elle "suivra avec une vigilance redoublée sa traduction dans les faits."
 
La FFT souhaiterait également que ces 50 mesures soient complétées d’une 51 aine concernant la compétitivité des entreprises nationales face aux groupes internationaux. Elle demande donc de "garantir que toute nouvelle mesure législative ou réglementaire s’applique tout autant aux acteurs locaux, qu’aux acteurs mondiaux exerçant leurs activités sur le même marché, faute de quoi cette mesure ne doit pas être mise en œuvre."
 
La fédérations des télécoms estime ainsi que cette mesure "éviterait aux pouvoirs publics de consacrer des moyens et du temps à la rédaction de règles par nature inéquitables et dégagerait en revanche du temps et des moyens pour lutter contre les inéquités existantes."