Monaco Télécom, “vitrine et laboratoire” de Huawei : une aubaine pour Xavier Niel ?

Monaco Télécom, “vitrine et laboratoire” de Huawei : une aubaine pour Xavier Niel ?

C’est à l’occasion du Monaco Chinese Festival que François Quentin, président de Huawei France, a animé une conférence sur le "futur des télécoms". Depuis juin 2013, Huawei et Monaco Télécom ont posé la première pierre d’un partenariat entre les entreprises chinoises et celles de la principauté.

 
Entre Huawei et Monaco Télécom, ce partenariat à tout l’air d’être sur un système gagnant-gagnant :
  • D’un côté Huawei : entreprise chinoise au chiffre d’affaires de 30 milliards d’euros, équipementier dans 150 pays représentant 2 milliards d’utilisateurs dans le monde en 2013. 
  • De l’autre Monaco Télécom : 35 000 clients mobiles, 17 000 clients internet, un chiffre d’affaires de 174 millions d’euros.
 
A priori, les deux entreprises ne jouent pas dans la même cour mais ce partenariat a un sens particulier pour Huawei :
 
Huawei compte utiliser Monaco comme vitrine et laboratoire, lui permettant de tester ses innovations sur une surface de 2,02 km², fortement urbanisée, au relief marqué, aux rues exiguës mais aux exigences fortes de sa riche clientèle.
 
Du côté du petit opérateur Monaco Télécom, bénéficier des innovations, de la technologie et du savoir-faire de Huawei en avant-première est une aubaine.
 
On comprend mieux pourquoi Xavier Niel a mis la main au portefeuille pour s’offrir personnellement 55% du capital de l’opérateur unique à Monaco. Le laboratoire des télécoms monégasque peut également être une source d’expérimentations utiles au fondateur de Free…
 
Source : Monaco Economie