Très Haut Débit : l’AVICCA demande à l’ARCEP de prendre en compte la position dominante d’Orange

Très Haut Débit : l’AVICCA demande à l’ARCEP de prendre en compte la position dominante d’Orange
 
Alors qu’Orange exprime depuis quelques jours des inquiétudes concernant les investissements en très haut débit des autres opérateurs, l’AVICCA, Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel réclame également à l’ARCEP une modification des systèmes de régulation des marchés haut et très haut débits.
 
Parmi les modifications demandées, l’AVICCA suggère : 
  • " la protection transitoire des investissements de boucle locale dédiée en fibre optique à destination des entreprises. Il est nécessaire de continuer à construire des réseaux et à les rendre plus capillaires, pour faire baisser durablement les tarifs, ce qui suppose une visibilité pour les investisseurs. 
  •  la prise en compte de la position dominante d’Orange sur la boucle locale cuivre et de ses conséquences pour les boucles locales fibre mutualisées alternative. 
  • une analyse spécifique des marchés pour les territoires ultra-marins, dont les tarifs restent beaucoup plus élevés qu’en métropole, pour des services moins performants. 
  • une prise en compte complète de la collecte. 
  • une modification du tarif des informations d’accès au génie civil, qui coûtent aussi cher pour une commune de 100 habitants que de 100 000, pénalisant ainsi les territoires ruraux."