Patrick Drahi lache 10 millions pour les étudiants en télécoms et séduire Montebourg

Alors que le fondateur de Numericable et d’Altice vient de s’offrir SFR, Patrick Drahi continue son opération séduction auprès de l’Etat et des abonnés.

 
Cette fois, c’est personnellement que l’homme d’affaire israëlien a décidé de s’investir dans la formation des futurs ingénieurs télécoms. Il a donc fait un don de 10 millions d’euros à la fondation IMT, Institut Mines Télécom. "Mon engagement a pour objectif d’aider ces écoles de la République à rester pionnière au niveau international".s’explique Patrick Drahi dans le journal Le Parisien.
 
Cette somme sera répartie sur 10 ans et aura pour objectif de développer des solutions de cours en ligne diffusée massivement et gratuitement sur internet. Cette situation n’est pas sans rappeler la création l’an passée de l’école 42. 
 
Cet excès soudain, d’investissement dans l’avenir des télécoms français est-il seulement désintéressé ou cherche-t-il, par le financement de cet institut placé sous tutelle du ministre de l’Economie, à se mettre Arnaud Montebourg dans la poche ?
 
Entre son investissement personnel à des moments clés, et sa volonté de limiter les prochaines offres SFR-Numericable à deux, on ne peut s’empêcher d’imaginer Patrick Drahi dans les pas du fondateur de 42 et directeur de la stratégie de Free, Xavier Niel.