Bouygues en « négociation avec Free pour lui céder l’ensemble de son réseau mobile et de ses clients »

Bouygues en « négociation avec Free pour lui céder l’ensemble de son réseau mobile et de ses clients »

Les négociations ne portent pas uniquement sur le réseau mobile comme ce fut le cas lorsque les deux états majors ont signé un accord portant sur 15 000 antennes et un lot de fréquences pour 1,8 milliards d’euros. Les deux groupes seraient « proches de conclure une transaction », mais ils ne seraient pas tombés d’accord sur la valorisation de Bouygues Télécom. « Martin Bouygues aurait engagé des négociations avec Free pour lui céder l’ensemble de son réseau mobile et de ses clients. Le prix proposé par Free serait 40% inférieur à celui attendu par Bouygues ».

Iliad et Bouygues démentent formellement

Cette rumeur sur de nouvelles négociations entre Bouygues et Free s’est propagée tout au long de la journée, « en dépit des démentis fermes et formels des intéressés. Une fourchette de prix a même été donnée : Free proposerait 5 milliards d’euros, alors que Bouy­gues en demanderait 8 milliards » explique de son côté Le Figaro.

Mais à force de démentis, difficile de tirer le vrai du faux… Et difficile également de savoir, à l’heure actuelle, quelles sont les chances de Free de s’offrir un Bouygues Télécom bien esseulé. « Les autres scénarios vont dépendre de la conclusion du deal SFR-Numericable », souligne un proche du dossier.

Comme souvent dans ce genre de négociations secrètes, les groupes préfèrent agir dans l’ombre et ne souhaitent pas communiquer officiellement. Telecom Italia avait par exemple démenti la vente de sa filiale française Alice alors que l’on apprenait quelques jours plus tard qu’il était en négociations exclusives avec Iliad/Free. Il faudra donc attendre encore un peu avant de connaitre la coulisse des négociations entre les deux "meilleurs ennemis" des télécoms.