Vivendi attaque le Nouvel Obs en diffamation pour un article sur le rachat de SFR

Vivendi attaque le Nouvel Obs en diffamation pour un article sur le rachat de SFR

Univers Freebox relayait l’information hier, le Nouvel Obs révélait dans un article des conflits d’intérêts au sein même de Vivendi, notamment autour de banques qui gèrent le dossier SFR-Numericable, Jean-René Fourtou président du conseil de surveillance de Vivendi aurait "donné des instructions à son avocat de poursuivre en diffamation les propos considérés".

Le communiqué de presse, très succinct, ne précise pas les points de l’article qui sont visés par la plainte.

Parmi les sujets évoqués dans cet article, il est question de conflits d’intérêts de la part de Deutsche Bank et Goldman Sachs, qualifiées de "juges et parties" dans la transaction SFR-Numericable.

Il est également question de l’utilisation de Bouygues comme "lièvre" pour faire monter les enchères.

 

Enfin le Nouvel Obs soupçonne Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance de Vivendi de vouloir vendre SFR, au plus vite, en raison d’intérêts financiers personnels. Le journal l’accuse même de manipuler le cours de bourse.

L’article cherchait à trouver les raisons du manque de transparence dans les choix du conseil de Surveillance de Vivendi, vivement dénoncés par les actionnaires minoritaires de Vivendi qui avaient dépêché mardi soir un huissier en vue de récupérer des documents ayant trait aux négociations en cours.