Echec du rachat du réseau de Bouygues : Free estime que d’autres opportunités pourraient se présenter

Echec du rachat du réseau de Bouygues : Free estime que d’autres opportunités pourraient se présenter

 
Free, qui soutenait la candidature de Bouygues pour le rachat de SFR, n’a pas fait de communication officielle suite à l’annonce de Vivendi qui a choisi Numéricable. Le Président du Conseil d’Administration d’Iliad, Cyril Poidatz, s’est cependant exprimé auprès des salariés de Free dans une note interne que s’est procuré le Huffington Post
 
Dans cette lettre, l’opérateur, qui aurait récupéré le réseau de Bouygues si ce dernier avait été choisi par Vivendi pour le rachat de SFR, se montre rassurant : "Ce projet n’étant plus à l’ordre du jour, nous en restons à notre stratégie d’origine qui est de développer nous-mêmes nos infrastructures"
 
Cyril Poidatz pense même à la prochaine étape en indiquant que : «Nul doute que d’autres opportunités se présenteront dans les prochains mois pour Iliad". Le Président du Conseil d’Administration pense-t-il déjà au possible rachat de Bouygues Télécom ?
 
Dans cette note interne, le CA d’Iliad laisse même penser que le rachat de SFR par Numéricable est une bonne nouvelle car le nouveau groupe constitué sera fragile."La situation de faiblesse et de très fort endettement dans laquelle va se trouver SFR/Numericable durant les mois et les années à venir présente une magnifique opportunité de croissance pour nous", conclue Cyril Poidatz, à qui il n’a pas échappé que Numericable va emprunter 8 milliards d’euros pour le deal. », a écrit Cyril Poidatz.