Rachat de SFR : Bouygues et Numéricable surenchérissent

Rachat de SFR : Bouygues et Numéricable surenchérissent

Dans moins de 24h, Vivendi prendra sa décision et choisira qui, entre Bouygues et Numéricable, emportera la mise. Hier Bouygues était sur le point de relever le montant de son offre, Reuters annonçait une offre gonflée à 11,4 milliards d’euros, contre les 10,5 proposés la semaine précédente. De son coté Numéricable ne prévoyait pas de renchérir : "Numericable ne modifiera pas son offre sur SFR" racontait Patrick Drahi hier dans une interview donné aux Echos.

Et ce matin, coup de théâtre ! Jean-Francis Pecresse, éditorialiste aux Echos annonce que "Numéricâble fera ce soir une nouvelle offre pour le rachat de SFR". Apparemment, attendre la soirée ne sera pas nécessaire, Altice ayant d’ores et déjà relevé son offre. En effet, selon le Figaro, Numéricable proposerait une part cash relevée de 850 millions d’euros, à 11,75 milliards d’euros.

De son côté, Bouygues a confirmé par communiqué de presse ce jeudi matin que les termes de son offre sont améliorés. Déposée mercredi soir sur le bureau des dirigeants de Vivendi, cette nouvelle proposition prévoit d’augmenter de 1 milliard d’euros la part cash de son offre (dont 800 millions en cash), pour un total de 11,3 milliards d’euros. Du coup, la participation future de Vivendi au capital futur Bouygues Télécom/SFR a été ramenée de 46 % à 43 % (tandis que celle du groupe Bouygues passerait de 49 % initialement prévus, à 52 %).

Ces deux offres seront examinées aujourd’hui par les quatre administrateurs de Vivendi, puis demain par le conseil de surveillance.