Vivendi annonce avoir reçu deux offres engageantes concernant SFR : Altice, maison-mère de Numericable et du groupe Bouygues

Vivendi annonce avoir reçu deux offres engageantes concernant SFR : Altice, maison-mère de Numericable et du groupe Bouygues

Les deux offres sont adossées à des engagements de financement qui ne sont pas précisés pour le moment. Le Conseil de surveillance de Vivendi sera saisi pour étudier ces offres. « Il évaluera toutes les options qui s’offrent à lui quant à l’avenir de sa filiale et du groupe, dans le meilleur intérêt des salariés et des actionnaires » explique Vivendi.

D’après le cabinet Oddo, l’offre de Numéricable serait la plus intéressante "financièrement et industriellement" pour SFR. Cette possibilité, concrétisée par un possible LBO comme relayé hier par Univers Freebox, donnerait lieu à des synergies qui résorberaient la dette assez rapidement (une dette proche de 10 milliards de dollars). En comparaison les synergies entre Bouygues et SFR produiraient 3,5 milliards de dollars.

Cependant, les analystes de Cross Asset Research (Société générale) estiment qu’un rapprochement Bouygues Télécom / SFR ne serait pas inintéressant, dans le sens ou les deux opérateurs ont concrétisé depuis le 31 janvier, un accord de mutualisation des réseaux de téléphonie mobile. La fusion donnerait naissance à une entité qui concentrerait 42,8 % de parts de marché (mais qui fondraient légèrement au profit de Free).

Craignant les licenciements et la casse sociale, le gouvernement est également à convaincre. Les deux opérateurs en balance pour ce rachat ont tenu de grandes promesses dans le sens de l’emploi et de l’investissement. Altice, maison-mère de Numericable et le groupe Bouygues, seuls candidats officiellement positionnés, ont tour à tour rencontré Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg.

Martin Bouygues s’est même payé le luxe d’une visite inopinée avec le président pour évoquer ce rachat. Patrick Drahi, actionnaire majoritaire d’Altice, a également été reçu à l’Elysée, le même jour. Il a également rencontré le duo Montebourg/Pellerin pour préparer le terrain.

Affaire à suivre…