Rachat de SFR : Bouygues propose à Vivendi un montant de 10,5 milliards d’euros en numéraire et 46% du capital du nouvel ensemble

Rachat de SFR : Bouygues propose à Vivendi un montant de 10,5 milliards d’euros en numéraire et 46% du capital du nouvel ensemble

« La création de ce nouvel ensemble entre Bouygues donnerait naissance à un acteur majeur du numérique français, devenant ainsi l’opérateur de référence en leur offrant la meilleure couverture indoor et outdoor sur le territoire, avec un standard de performance de son réseau mobile comparable à celui des pays les plus avancés au monde : Leader en Mobile et n°2 en Fixe en France, présent sur les segments Grand Public et Entreprise, et 7 ème acteur du secteur en Europe ».

Après l’accord de mutualisation des réseaux mobiles en zones non denses initié en juillet dernier, cette nouvelle étape entre Bouygues Telecom et SFR s’inscrirait dans une dynamique de croissance du Très Haut Débit (Fixe et Mobile). Il permettrait au nouveau ensemble de partager l’effort d’investissement et la modernisation des réseaux.

Bouygues promet que ce nouvel ensemble permettra le déploiement de la fibre optique dans les grandes métropoles et dans les zones moins denses : avec 400 millions d’euros d’investissements par an dans la fibre optique, soit un doublement du rythme actuel. Il s’inscrirait pleinement dans les objectifs du plan France Très Haut Débit, initié par le Gouvernement.

Bouygues promet également que ce projet sera « sans aucun départ contraint et dynamisera l’emploi en maintenant son exigence d’innovation et en améliorant sa qualité de service auprès de ses 32 millions de clients Mobile et 7 millions de clients Fixe ».

Le rapprochement des activités de Bouygues Telecom et de SFR en France s’opèrerait au sein de Bouygues. Des synergies valorisées à 10 milliards d’euros. L’opération générerait un niveau de synergies s’élevant à 1,4 milliard d’euros en année pleine :

-  80 % de synergies de coûts et 20 % de synergies d’investissements ;

-  80% des synergies réalisées en 3 ans ;

-  des coûts de mise en œuvre d’ environ 800 millions d’euros sur 5 ans .

La valeur actuelle nette de 10 milliards d’euros a été calculée sur la base d’un taux d’actualisation de 8% et d’un taux de croissance perpétuelle de 0,5%.

L’introduction en bourse du nouvel ensemble est envisagée dès la réalisation de la fusion. Une opération attractive – pour les actionnaires de Vivendi – qui valorise SFR à 14,5 milliards d’euros pré-synergies et à 19 milliards d’euros post-synergies.

10,5 milliards d’euros et 46% du capital du nouvel ensemble

Bouygues offre à Vivendi un montant de 10,5 milliards d’euros en numéraire et 46% du capital du nouvel ensemble. De plus, à l’occasion de l’introduction en Bourse du nouvel ensemble, Vivendi se verrait offrir la possibilité de céder 15% supplémentaires du capital. Vivendi sera par la suite libre de rendre liquide le solde de sa participation dans le calendrier de son choix.

En prenant en compte l’intégralité des synergies, les termes de l’offre valorisent ainsi SFR à près de 19 milliards d’euros. La réalisation des synergies représenterait une valeur supplémentaire d’un minimum de 15 euros par action Bouygues. 

Bouygues resterait l’actionnaire de référence du nouvel ensemble dont il détiendrait 49% à la réalisation de la fusion et qu’il consoliderait globalement.

Martin Bouygues déclare pour cette occasion : « Nous avons présenté un projet industriel français offensif, bénéfique pour l’environnement économique, l’investissement et les consommateurs et préservant l’emploi. C’est un projet fortement créateur de valeur pour les actionnaires de Vivendi et de Bouygues : la transaction permettrait de générer des synergies très significatives libérant une capacité d’investissement élevée afin de proposer les technologies les plus innovante s pour l es clients. Cette opération permettrait à Bouygues, acteur de long terme du secteur des télécoms, de devenir un leader sur tous ses métiers ».

Une conférence téléphonique sera organisée ce jour pour les analystes financiers et investisseurs à 9h30 et sera accessible en direct sur le site de Bouygues.