SFR brade ses forfaits en attendant le mariage et le divorce

On ne sait plus très bien à quel jeu joue SFR. Entre un divorce déjà programmé avec Vivendi et les multiples prétendants à un nouveau mariage avec l’opérateur, voilà que la marque low cost de SFR se met à brader ses forfaits.
 
L’opérateur miserait-il sur un recrutement massif d’abonnés sur sa marque pour avoir un parc d’abonnés plus large et se vendre plus cher à ses prétendants.
 
Contrairement aux précédentes offres à tarifs réduits présentant un engagement et permettant de rentabiliser plus tard l’offre de souscription, ces offres restent sans engagement
 
Il propose ainsi des forfaits sans engagement a prix réduits pendant 6 mois à tel point que le forfait RED 2H SMS/MMS illimité et 20 Mo de data tombe sous la barre des 2€ à 1,99 €.Comparé au forfait Free à 2 €, non limité dans le temps, on note 30 Mo de fair use en plus chez le 4ème opérateur et les appels vers 100 destinations qui sont incluses chez Free et pas dans ce forfait RED.
 
De même le forfait autour de 10 € avec les appels/SMS/MMS illimités tombent à 4,99€ pendant 6 mois. 
 
Le forfait RED 3Go, présentant les mêmes caractéristiques que le forfait Free sauf les destinations en roaming et les 20 GO en 4G (pour ceux qui disposent d’un terminal compatible) tombe lui à 11,99 € au lieu des 19,99 € durant cette même période.
 
Enfin son forfait 4G RED 5Go s’aligne lui à 19,99 € au lieu de 25,99 €.
 
 
A la fin de cette offre, dans 6 mois, tous le monde ignore encore quelle sera la situation de SFR. Marié avec Bouygues, Free ou Numericable ou voguant en solo après son détachement de Vivendi, l’opérateur semble faire fi de ses marges sur sa marque low cost pour disposer d’un parc le plus large possible et d’une capitalisation ou d’une valeur d’achat la plus haute possible.
 
A noter, les remises mensuelles sont valables pour une durée de 6 mois, pour toute nouvelle souscription entre le 3 et le 13 mars 2014 inclus. Cependant, elles sont réservées aux 20 000 premiers clients.