Exclu : découvrez un document interne sur l’offre Bbox à 19,99€, et pourquoi elle ne s’adressera pas à tout le monde

Exclu : découvrez un document interne sur l’offre Bbox à 19,99€, et pourquoi elle ne s’adressera pas à tout le monde
 
Mercredi, Bouygues Télécom relançait la guerre des box en annonçant sa nouvelle offre Bbox à 19,99€. Si l’offre est attractive, et elle est cependant limitée géographiquement. Comme on peut le constater dans un document interne confidentiel qu’a réussi à se procurer Univers Freebox, seule une minorité d’abonnés pourra bénéficier du tarif de 19,99€.
 
 
Contrairement à Free ou SFR, chez Bouygues Télécom, il n’y a pas que les abonnés dégroupés et les non-dégroupés, il y a une strate supplémentaire, ce que l’opérateur appelle la « zone étendue ». Bouygues Télécom ne dispose que d’un petit réseau dégroupé en propre de 629 NRA, contre 5364 pour Free et 6106 pour SFR. Afin de toucher davantage d’abonnés et d’étendre son réseau, Bouygues Télécom utilise également une partie du réseau qu’il loue à SFR. Pour faire le parallèle avec la téléphonie mobile, Bouygues Télécom est en quelque sorte en itinérance sur le réseau de SFR, comme Free Mobile l’est sur le réseau d’Orange.
 
Pour autant, si les tarifs de la Bbox était les mêmes jusqu’à présent sur les zones dégroupées par Bouygues Télécom et la zone étendue, avec cette nouvelle offre, pour les abonnés se trouvant sur cette zone étendue, le tarif sera de 8€ supplémentaires, soit 27,99€ pour l’offre de base et 33,99€ pour l’offre Sensation.
 
Enfin, la dernière strate sont les non-dégroupés qui se verront proposer une offre à 37,90€/mois sans service TV.
 
 
 
Au final, seuls environ 40% des foyers pourront disposer de l’offre à 19,99€, environ 40% de l’offre à 27,99€ et environ 20% de l’offre à 37,90€. 
 
L’offre low cost lancée par Bouygues Télécom n’est donc pas une offre nationale et s’adresse même à une minorité de français. De ce fait, elle ne peut pas être comparée aux offres des autres FAI, qui proposent les leur à environ 80% des français pour Free et SFR et même plus pour Orange. Si Olivier Roussat a enjoint ses concurrents à répliquer à l’offre de Bouygues, il faudrait tout d’abord que celle à 19,99€ soit réellement disponible pour la majorité des français.
 
On pourrait cependant penser que les zones dégroupées de Bouygues Télécom allaient se développer et donc l’accès à l’offre à 19,99€ également. Mais, contrairement à la 4G lancée par les opérateurs sur un nombre réduit d’antennes mais qui augmente chaque mois, Bouygues Télécom, qui ne cesse de tacler Free sur le déploiement de son réseau mobile, ne dégroupe plus aucun NRA ,ou presque, depuis longtemps. Comme on peut le constater sur le site stat-dégroupage, moins de 10 NRA ont été dégroupés par Bouygues Télécom depuis 2008 !
 
 
Comme on peut le voir dans le document interne que vous présente Univers Freebox, la nouvelle offre à 19,99€ est avant tout un produit d’appel. On constate que Bouygues Télécom a prévu que les futurs abonnés allaient venir se renseigner sur l’offre à 19,99€, mais que ce n’est qu’une fois sur place (ou par téléphone) qu’on leur annoncera si l’offre est à 19,99€, 27,99 ou 37,90. De même, les conseillers ont pour consigne d’inciter les abonnés actuels à garder leur abonnement Idéo, si ces derniers souhaitent bénéficier de la nouvelle offre à 19,99€.
 
 
 
 
 
Si la déclaration de guerre de Bouygues Télécom est la bienvenue et que l’offre à 19,99€ est réellement intéressante, elle reste donc limitée. De ce fait, il est peu probable que cela change fondamentalement les positions actuelles et que la révolution annoncée ait réellement lieu. Sur la zone étendue par exemple (environ 40% de lignes) l’offre Bbox basic n’est que de 4€ inférieure à la Freebox Crystal (idem pour l’offre Bbox Sensation, inferieure de 4€ par rapport à la Freebox Révolution), alors que la Freebox permet de bénéficier de 2×4€ de réduction sur ses abonnements Free Mobile illimité. Sur les zones non-dégroupées, l’offre de Bouygues est même plus chère de 2€ par rapport à l’offre non-dégroupée de Free.