L’attribution des réseaux 4G d’outre-mer à l’étude

La France d’outre-mer va pouvoir elle aussi bénéficier de son réseau 4G. Le gouvernement et l’Arcep lanceront au premier semestre 2014 les procédures d’attribution des autorisations 4G outre mer, indiquent-ils dans leur communiqué de presse jeudi dernier. Bercy et l’autorité des télécoms y indiquent que "les besoins des acteurs ne peuvent pas tous être satisfaits avec les fréquences disponibles". Les procédures concernent La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif et Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, ainsi que l’ARCEP ont lancé des appels d’offres pendant ce premier semestre. La procédure est déjà lancée, en effet les services de l’Etat rencontreront les collectivités locales concernées le 6 mars prochain.

Ces procédures visent à offrir aux consommateurs ultramarins des offres de qualité à prix abordables, ainsi que relancer la compétitivité et l’emploi local.