Quand Free était à deux doigts de s’offrir SFR

Quand Free était à deux doigts de s’offrir SFR
Alors qu’en ce moment les discussions autour de SFR portent beaucoup sur la mutualisation du réseau avec Bouygues, son entrée en bourse et les rumeurs d’offre d’achat de la part de Numericable, les langues se délient autour d’un rachat entre SFR et Free.
 
Il y a un peu plus d’an de cela, les rumeurs entre Free et SFR allaient bon train, le PDG de SFR avait alors botté en touche estimant que "tout le monde discutait avec tout le monde."
 
Mais selon un article du Point publié ce jour, les négociations entre Free et SFR étaient allés un peu plus loin que de simple discussions. En novembre 2012, les Etats Majors des deux opérateurs étaient rentrés dans une négociation intense. Chez SFR on explique "avoir été déshabillé " par Free, lequel a épluché les comptes, le choix des fournisseurs, les solutions techniques employés par SFR.
 
Au bout d’une semaine, les deux opérateurs étaient même tombés d’accord sur la valorisation de SFR alors estimée entre 12 et 15 milliards. 
 
Il ne restait qu’un détail, la validation de l’Autorité de la Concurrence, lequel avait rendu un verdict négatif et non négociable. Bruno Lasserre n’en démord pas : pas question de passer de quatre opérateurs à trois. Les discussions en étaient resté là.
 
Si aujourd’hui, Bruno Lasserre serait plus enclin a autoriser une fusion SFR-Numericable, les cartes pourraient être redistribuées à l’occasion de la fin de son mandat d’ici quelques mois. Si le président de l’Autorité de la Concurrence tentera de briguer un deuxième mandat, un changement pourrait rouvrir le champ des négociations.