L’Autorité de la concurrence autorise l’acquisition de Numéricâble par Altice, son actionnaire minoritaire.

 
L’Autorité de la concurrence a annoncé jeudi qu’elle avait autorisé l’acquisition du groupe Numéricâble par la société Altice Six, filiale du groupe Altice. Le groupe Altice, déjà actionnaire minoritaire de Numéricâble, monte au capital du groupe de télécommunications et en prend le contrôle exclusif. L’opération, qui intervient dans la foulée de l’introduction de Numéricâble en bourse, ne porte pas atteinte à la concurrence selon L’Autorité.
 
L’opération s’inscrit dans une série d’acquisitions par le groupe Altice
 
L’opération intervient après l’acquisition par le groupe Altice de deux groupes de télécommunications actifs dans les départements et régions d’outre-mer :
 
– Altice a en effet pris le contrôle du groupe Outremer Télécom en juillet 2013. Cette, opération n’a pas été notifiée à l’Autorité de la concurrence. En effet, les seuils de chiffres d’affaires prévus au Code de commerce déclenchant le contrôle de l’opération n’étaient pas atteints 
 
– L’Autorité de la concurrence a ensuite autorisé l’acquisition, par Altice, de la société Mobius, autre opérateur de télécoms à La Réunion (décision de l’Autorité de la concurrence n° 13-DCC-199 du 24 décembre 2013).
Ces deux acquisitions font notamment d’Altice l’un des principaux fournisseurs d’accès à internet à La Réunion.