Pour Natixis, la guerre de Bouygues à Free dans le fixe parait éxagérée

Pour Natixis,  la guerre de Bouygues à Free dans le fixe parait éxagérée
Alors qu’avant Noël, les annonces de Martin Bouygues concernant la futur guerre à Free, sur ses marges dans le fixe, avait secoué la toile, faisant chuter le cours de bourse des opérateurs, les analystes financiers semblent désormais rassurés par le quatrième opérateur mobile.
 
Hier Goldman Sachs avait passé sa recommandation de "Neutre" à "Achat fort" provoquant une hausse du titre de l’opérateur.
 
CM-CIC Securities attribue à la maison mère de Free, Iliad, un avis également positif sur "accumuler" avec un objectif de cours retrouvé hier à 175 € l’action.
 
Mais c’est du côté de Natixis que la vague de froid provoquée par Martin Bouygues s’est le plus dissipée. La recommandation pour Iliad est également passée de "Neutre" à "Acheter" avec un objectif de cours oscillant entre 177€ et 197 € le titre.
 
 D’après les analystes du cabinet, les annonces d’une guerre sur le fixe menée par le groupe de Martin Bouygues paraissent désormais exagérées. Ils rappellent également que Free affiche une croissance peu courante dans le secteur des télécoms. Ils estiment ainsi "que l’offre annoncée par Bouygues ne devrait pas être en mesure de redistribuer vraiment les cartes dans l’internet fixe en France".
 
Pour les autres valeurs du secteur, CM-CIC Securities a placé sa recommandation pour Bouygues sur "alléger" et sur "vendre" pour Orange.
 
Source : Boursier.com