Tom et Jerry ont une descendance…

Tom et Jerry ont une descendance…

Lors de mes jeunes années de télévision, j’ai été marqué par quelques dessins animés. Tom et Jerry est de ceux-là. Ces courses poursuites infernales, cette bétise crasse de Tom, cette maline petite souris, plus faible sur le papier mais qui gagnait (presque) toujours à la fin.

Pourquoi je vous parle de cette antiquité ? La chaîne Boomerang fait une rétrospective ? 😉 Non, pas du tout !

De nos jours, des auteurs de talent revisitent ce thème éternel de la course poursuite. Et je voudrais attirer votre attention sur une perle qui passe sur Gulli : Oggy et les cafards.

Oggy le chat vit dans une vaste villa, dans un quartier pavillionnaire rempli de maisons identiques à la sienne. Il accueille régulièrement son ami Jack (un chat aussi). Mais surtout, ils sont régulièrement embêtés par une triplette de cafards, bêtes, rigolards et méchants : Joey, Marky et Dee Dee.

Chaque épisode est mené tambour battant. Ces 5 bestioles sont des véritables furies, qui se massacrent à coup de tronçonneuses, qui se font des coups en douce, qui rigolent comme des dératés. Certains épisodes sont des chefs-d’oeuvre, n’ayons pas peur des mots. D’autres sont moins bien finis.

Le graphisme est magnifique, mélange d’animation traditionnelle et de fonds de décor tracés à l’ordinateur. La ligne claire règne en maître. Et lorsque Oggy se fait massacrer par le gros chien du voisin et rentre plein de cocards, on ne voit pas la violence, on est mort de rire… même à mon âge avancé 😉

Autre particularité, tout comme son illustre modèle, Oggy ne parle pas. Mais ses mimiques (et celles des cafards) sont irrésistibles et font passer très clairement l’émotion du moment. L’excellente bande son, musiques et bruitages, est à noter.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette petite merveille, réalisée par des français de la société Gaumont. Ca passe tous les jours sur Gulli (canal 18) le soir à 19h50, ou le samedi et le dimanche matin, après midi et soirée, avec 6 ou 8 épisodes à la suite.

A découvrir en famille ou seul si vous avez honte 😉

Plus d’infos sur le site de Gulli.