SFR se targue d’avoir “la meilleure couverture très-haut-débit mobile en France. “

SFR se targue d’avoir “la meilleure couverture très-haut-débit mobile en France. “
 
Univers Freebox vous en parlait il y a quelques jours, l’opérateur SFR avait affiché 1200 villes couvertes sur sa carte de couverture le 31 décembre dernier. Une mise à jour in extremis de sa carte qui lui permettait de remplir son objectif annoncé pour 2013.
 
Un contrat rempli pour l’opérateur qui se targue cette semaine d’avoir atteint les 40 % de la population couverte en 4G. Il estime ainsi disposer de "la meilleure couverture très-haut-débit mobile en France avec plus de 70% de la population couverte en Dual Carrier et 4G (DC-HSPA+ et LTE)."
 
Pourtant, lorsque l’on consulte les données de 4G Monitor, seul le Bas-Rhin dispose d’un débit moyen en 4G supérieur à 30 Mbits, seuil minimal pour parler de très haut débit, selon la définition de l’ARCEP. Un très haut débit mobile moyen que peu d’opérateurs peuvent prétendre atteindre de manière régulière dans seulement quelques départements.
 

 
De même d’après les données publiées lundi par l’ANFR au 1er janvier 2014, Orange dispose de 443 antennes de plus que SFR sur la seule bande 800 Mhz et 2859 antennes de plus sur la bande 2600 Mhz, soit 5126 antennes 4G actives. Quant à Bouygues les 5759 antennes actives, (contre dont la grande majorité en 1800 Mhz lui permet de conserver son fauteuil de leader sur la couverture 4G.
 
On peut ainsi se demander comment SFR avec un total de 1824 antennes 4G, bien que complété par son réseau Dual Carrier, peut se targuer de disposer de la meilleure couverture très-haut-débit mobile sur le territoire ?
 
L’opérateur SFR annonce néanmoins qu’il poursuivra ses déploiements en 4G en 2014, jugé "sans précédent", lequel "est rendu possible grâce, notamment, à l’utilisation de la bande de fréquence des 800 MHz qui permet une portée élargie avec un nombre de sites mobile réduit ainsi qu’une meilleure couverture à l’intérieur des bâtiments."
 
En 2014, les opérateurs continueront donc de jouer à qui à la meilleure, qui à la plus longue, et laquelle pénètre le mieux à l’intérieur des bâtiments.