Vol de cuivre : Orange prépare la riposte en lien avec la gendarmerie

 Face à la recrudescence des vols de cuivre, l’opérateur historique Orange semble excédé de ces actes délictueux conduisant à la coupure de connexion chez les abonnés Orange propriétaire des lignes et SFR, Bouygues et Free locataire du réseau de l’opérateur.

Pas plus tard que la semaine dernière c’est 3,6 kms de câble qui ont été volés dans la Loire privant 1500 foyers de téléphones et d’ADSL.
 
Vendu entre 4 et 5 euros le kilo auprès d’un ferrailleur, le marché est lucratif pour les voleurs de cuivre qui s’attaquent de plus en plus souvent au réseau de l’opérateur.
 
Orange a donc décidé de réagir mettant en place un "système de surveillance internet" en lien avec les Gendarmeries. Trois régions se sont déjà dotées de ce dispositif. L’Ile de France, la Champagne-Ardenne, la région Rhône-Alpes et bientôt en Auvergne seront ainsi équipé d’un système permettant de contrôler l’état du réseau à distance et de prévenir les autorités à la moindre anomalie.
 
Pour Olivier Faure directeur d’Orange Centre Est, ces partenariats avec la Gendarmerie deviennent primordiaux pour l’opérateur :"c’est un vrai problème de société parce que ça se développe un peu, donc on veut essayer avec ce système de supervision, une très forte coordination avec les forces de l’ordre, de faire en sorte d’être dissuasif et de montrer finalement que ce n’est pas possible de l’emporter et que ce n’est pas la peine de s’attaquer aux réseaux."

Source : Orange-Info