Quand la 4G oblige la SNCF à revenir aux signaux de fumée pour communiquer

Quand la 4G oblige la SNCF à revenir aux signaux de fumée pour communiquer
Cela fait maintenant un mois que le tram-train de la ligne T4 est à l’arrêt entre Bondy et Aulnay en Seine-Saint-Denis. En cause, un problème de liaison entre les conducteurs et le poste de commandement les privant de système de communication.
 
Parmi les hypothèses avancées par la SNCF, on retrouve la construction d’un immeuble ou une grue lesquels feraient interférence. Mais l’hypothèse privilégiée serait que les équipements 4G de SFR, installés à proximité, brouilleraient le signal.
 
La SNCF a ainsi décidé de laisser les trams-trains à l’arrêt pour raison de sécurité. Pour Sami Charifi, délègue CGT et conducteur sur cette ligne, poursuivre la desserte malgré ce problème de liaison serait problématique : "S’il y a un train arrêté pour une quelconque raison, une traversée des voies par des usagers, une personne allongée dans les voies, le reste des trains continueraient à circuler puisqu’on aurait plus la possibilité de rester en contact avec les autres trams-trains qui circuleraient."
 
La talkie-walkie et le téléphone portable ne présentent pas une solution de repli efficace, le brouillage étant également effectif avec ces modes de communication.
 
La seule solution resterait de faire ça "à l’ancienne" en utilisant les torches à flamme rouge. Le retour aux signaux de fumée pour prévenir les conducteurs en cas de soucis sera testé dès ce matin, en attendant que le brouilleur soit identifié et isolé…
 
Source : France-Info