Free donne des précisions sur l’éligibilité à ses débits dans l’internet fixe

Free donne des précisions sur l’éligibilité à ses débits dans l’internet fixe

Suite au décret de Benoit Hamon et Fleur Pellerin sur l’encadrement de la communication autour des débits proposés par les FAI, Free a effectué quelques modifications dans les mentions légales publiées sur son site, concernant l’éligibilité annoncée à ses débits fixes.

Le FAI donne ainsi des précisions sur l’éligibilité des abonnés à ses débits Internet. Jusque-là, seuls les débits maximums étaient annoncés par l’opérateur :
  • En ADSL : "débit ADSL descendant et montant exprimé en ATM. 28 Mbit/s et 1 Mbit/s ATM soit 22,4 Mbit/s et 800 kbit/s IP."
  • En VDSL : "jusqu’à 40 Mbit/s (débit montant) et 100 Mbit/s (débit descendant), accessibles uniquement sur les lignes les plus courtes (en général 1 km) en distribution directe et avec la Freebox Révolution"
  • "Fibre pour l’offre Freebox Révolution, jusqu’à 200 Mbit/s (débit montant) et 1 Gbit/s (débit descendant) sur le réseau fibre optique « point à point » de Free et avec la Freebox Révolution (en mode bridge, activation depuis la console de gestion de l’abonné, avec équipement supportant des débits allant jusqu’à 1 Gbit/s)."
Désormais, Free précise également la tranche de débit majoritaire à laquelle l’abonné est éligible :
  • Pour l’ADSL : "débit descendant en général de 1 Mbit/s à 15 Mbit/s. Débit montant en général inférieur à 1 Mbit/s. " Il précise également que cela concerne les "lignes inférieures à 5000 m, en l’absence de perturbation."
  • Concernant le VDSL, Free apporte également des précisions sur le débit "général" : "débit descendant en général de 1 Mbit/s à 15 Mbit/s, pouvant être compris entre 15 Mbit/s et 50 Mbit/s pour certaines des lignes les plus courtes (moins de 1 km). 

       Débit montant en général inférieur à 1 Mbit/s pouvant atteindre 8 Mb/s pour certaines des      lignes les plus courtes (moins de 1 km)."

  • Enfin concernant la fibre optique et les 1 Gbits théoriques, l’opérateur précise que le mode Bridge "entraîne la désactivation des services notamment suivants : Wifi, Routeur et LAN."
Concernant l’offre télévision, l’opérateur annonçait déjà que pour l’accès à ses chaînes de télévision nécessitait "un débit descendant compris entre 2 Mbit/s et 4 Mbit/s et une chaîne en haute définition entre 5 Mbit/s et 8 Mbit/s".
 
Il précise désormais que "les services audiovisuels et de télévision réduisent la bande passante du service Internet du débit nécessaire à leur utilisation" et que "le débit utilisé sur chaque chaîne regardée ou enregistrée varie en fonction de la chaîne, de la qualité de l’image et des méthodes de transmission utilisées notamment par votre opérateur et l’éditeur de la chaîne."