Pour Stéphane Richard, « Xavier Niel est le roi de l’embrouille »

Pour Stéphane Richard, « Xavier Niel est le roi de l’embrouille »
 
Après le « c’est du vent, il n’y a pas de couverture », Stéphane Richard persiste et signe en déclarant que « Free Mobile ne dispose que de très peu de fréquences et d’antennes, si on le compare à ses concurrents. Même en accélérant son déploiement, il ne pourra en aucun cas prétendre disposer d’une couverture nationale en 4G par ses moyens propres […] pour obtenir une couverture digne de ce nom dans les semaines à venir, il lui faudra forcément s’appuyer sur un accord d’itinérance ou de mutualisation avec l’un des ses concurrents ». Par ailleurs, le PDG d’Orange estime que Xavier Niel est un « roi de l’embrouille […] prétentieux et agressif » et « qu’il perd un peu ses nerfs ».
 
Concernant la polémique qui a opposé Arnaud Montebourg et Xavier Niel, Stéphane Richard apporte son « soutien personnel et celui d’Orange à Arnaud Montebourg », en dépit du fait que le Président de l’ARCEP a expliqué devant les sénateurs, étude à l’appui, qu’il n’y avait pas eu de destructions d’emplois dans les télécoms. Le PDG d’Orange n’arrive toujours pas à digérer l’arrivée d’un quatrième opérateur sur le marché des télécoms. « Je persiste à dire que l’arrivée d’un quatrième opérateur en France en 2012 dans un marché mature a été une mauvaise décision de politique industrielle, même si elle a donné un avantage à court terme aux consommateurs ».
 
Impuissant face à l’ouragan provoqué par Free Mobile (20 Go de data en 3G/4G pour 19,99€/mois ou 15,99€/mois pour les abonnés Freebox, ou encore la mise à disposition de la 4G, des MMS en illimité et de 50Mo de data dans le forfait à 2€/mois ou 0€ pour les abonnés Freebox), Stéphane Richard annonce notamment l’arrivée de la 4G chez Sosh, à compter du 9 janvier prochain. En quelques jours, le réseau 4G de Free Mobile ne semble plus être du « vent », mais une véritable tempête. Sosh va inclure la 4G, sans surcoût, dans le forfait à 24,99€/mois (la data ne bouge pas avec 5Go pour surfer sur le web).
 
Stéphane Richard : « l’accord d’itinérance 2G/3G n’est pas un droit perpétuel »
 
Dans cette interview, le PDG d’Orange évoque notamment le contrat d’itinérance signé avec Free Mobile. Il rappelle que « l’accord d’itinérance 2G/3G n’est pas un droit perpétuel. Orange peut très bien se passer de l’accord d’itinérance, mais la réciproque est-elle certaine ?».
 
Source : Le Figaro