Le lancement de la 4G au prix de la 3G chez Free est une « bonne nouvelle » pour Benoit Hamon

Le lancement de la 4G au prix de la 3G chez Free est une « bonne nouvelle » pour Benoit Hamon

 
Alors que le gouvernement n’avait pas réagi suite à l’enquête de l’UFC-Que Choisir qui pointait récemment les différences parfois importantes entre les cartes de couverture 4G des opérateurs et la réalité, Benoit Hamon et Fleur Pellerin s’étaient immédiatement fendus d’un communiqué lors du lancement de la 4G chez Free Mobile, expliquant que les opérateurs mobiles doivent proposer sur leur site internet une information claire et transparente aux consommateurs, à travers notamment la fourniture de cartes de couverture pour chacun des services proposés.
 
Mais pour Benoit Hamon, ce ne serait pas une charge contre Free. Il était lundi l’invité de Jean LEYMARIE sur France Info et a estimé que cet avertissement s’adressait à tous les opérateurs. Il a également qualifié de « bonne nouvelle » le lancement de la 4G sans surcoût chez Free Mobile et chez Bouygues Télécom.
 
Retranscription de l’interview de Benoit Hamon
 
Jean LEYMARIE : La consommation, Benoit HAMON, c’est aussi les télécoms, et ce matin, BOUYGUES TELECOM qui annonce, après FREE il y a quelques jours, la 4G au prix de la 3G. Bonne nouvelle pour les consommateurs ou pas ?
 
Benoit HAMON : Bonne nouvelle, mais évidemment bonne nouvelle. Bonne nouvelle, mais quand vous prenez la 4G, et là ce sont les achats de Noël, vous pouvez être tenté de vous offrir à vous-même ou d’offrir à quelqu’un d’autre, la 4G. Ce que moi je dis, comme ministre de la Consommation, c’est qu’il y a beaucoup d’offre commerciales extrêmement alléchantes, en prix mais aussi en technologies, et ce qu’il m’appartient de dire, c’est : vérifiez sur les sites Internet de chacun de ces opérateurs, quel est le niveau de la couverture 4G,de façon à voir si oui ou non, demain, au regard d’une promesse, qui est celle d’avoir la 4G, vous aurez bien les performances de la 4G sur tous le territoire ou sur une portion assez réduite du territoire. Ce que nous, nous disons…
 
Jean LEYMARIE : Qui visez-vous ? FREE, BOUYGUES TELECOM ?
 
Benoit HAMON : Mais tous les opérateurs, tous les opérateurs. Moi, il ne m’appartient pas de cibler qui que ce soit. Je dis simplement que je constate qu’il y a des offres commerciales dans l’ADSL, dans le VDSL, sur la fibre, sur le câble, sur la 4G, qui sont, en termes de performances technologiques, très très alléchantes, à des prix qui le sont parfois aussi, et qu’il m’appartient de dire aujourd’hui, comme ministre en charge de la Consommation, que parfois il y a, voire même souvent, des déceptions assez importantes, par rapport à ces offres-là. Donc, vérifiez, c’est ce que nous avons dit avec Fleur PELLERIN…
 
Jean LEYMARIE : Vous le dites, et que faites-vous, comment contrôlez-vous ?
 
Benoit HAMON : Eh bien nous contrôlons, avec des possibilités de pouvoir, demain, saisir tel ou tel, notamment par l’action de groupe, se retourner contre tel ou tel opérateur, pour pratique commerciale trompeuse. L’action de groupe qui sera inscrite dans la loi, et qui va permettre au consommateur d’être enfin protégé des préjudices économiques qu’il subit, notamment des préjudices de masse et des litiges de cette nature, l’action de groupe sera une belle arme dissuasive pour éviter justement ces, parfois ce qui pourrait s’apparenter, je ne dis pas que c’est le cas aujourd’hui, qui pourrait s’apparenter à une pratique commerciale trompeuse.
 
Jean LEYMARIE : Et en attendant, un fournisseur d’accès à Internet peut continuer à promettre un débit de 100 mégas, par exemple, on est très loin du compte dans la réalité, chez soi, dans son salon, dans son bureau.
 
Benoit HAMON : Eh bien c’est pour ça que nous avons-nous, dit aussi, que demain, grâce à la loi Consommation, vous bénéficierez, au moment de la signature de votre contrat et de l’installation, d’une évaluation réelle du débit dont vous bénéficiez. Et si vous, ce débit, n’est pas à la hauteur de ce qui avait été annoncé, si en clair vous n’avez pas la télé, comme on vous l’avait dit, sauf pixélisée, vous pourrez résilier sans frais, automatiquement, ce contrat.