L’UFC Que Choisir teste la 4G et pointe l’exagération de certains opérateurs

L’UFC Que Choisir teste la 4G et pointe l’exagération de certains opérateurs

 La guerre de la 4G dans laquelle sont engagés les opérateurs semble mener à certaines exagérations, en ce qui concerne les débits annoncés mais également la couverture. C’est cette dernière qu’a voulu vérifier l’UFC Que Choisir. Cette dernière a choisi Paris pour réaliser ses tests, une ville annoncée comme couverte par tous les opérateurs 4G. Mais sur le terrain, la réalité est parfois différente. 
 
« Par le biais d’un prestataire technique, nous avons donc parcouru, entre le 3 et le 6 octobre, près de 1 000 kilomètres en voiture sur les 3 600 km que compte Paris, soit environ 25 % des rues, et procédé à plus de 15 000 mesures. À chaque fois, nous avons vérifié si le smartphone (en l’occurrence un Samsung Galaxy S3 4G) captait le réseau 4G de l’opérateur et si l’antenne était réellement en service. Résultat : le réseau de Bouygues est celui qui couvre le mieux l’ensemble de la capitale (99,6 %). Avec un taux de couverture de 93,5 %, celui d’Orange reste largement accessible. SFR, en revanche, est loin du compte : d’après notre étude, il couvrirait moins de 80 % du territoire parisien (79,2 % exactement) », explique l’association de consommateurs
 
L’exemple de la couverture 4G de SFR 
 
L’UFC Que Choisir a pris l’exemple de SFR en comparant la carte 4G publiée par l’opérateur (en haut) et celle réalisée par l’association (en bas). On constate que selon SFR, seule une partie de l’Est parisien n’est pas couverte, alors que les mesures de l’UFC montrent de nombreux points non couverts (points rouges sur la carte)
 
 
L’UFC Que Choisir précise en outre que les tests n’ont été réalisés qu’en extérieur, et que les débits n’ont pas été mesurés. Cependant, les mesures ayant été effectuées début octobre, de nouvelles antennes ont peut être été activées depuis.
 
Les opérateurs n’ont cependant pas à s’inquiéter puisqu’ils ne seront pas sanctionnés même s’ils annoncent une couverture 4G plus étendue que la réalité. En effet, comme nous vous le rapportions récemment, il n’y aura pas de contrôle de l’ARCEP avant 2015 
 
Source : UFC Que Choisir