Les ratés de la 4G, Free Mobile et les méthodes de Xavier Niel ce soir sur France 2

Les ratés de la 4G, Free Mobile et les méthodes de Xavier Niel ce soir sur France 2

Rappel – Ce soir, sur France 2, l’émission « Complément d’enquête » sera consacrée à la face cachée des Smartphones. Trois enquêtes sur les promesses non tenues de la 4G, les méthodes parfois osées de Xavier Niel, jusqu’au cœur de la Silicon Valley dans les coulisses des « applis ».
 
Au sommaire de l’émission qui sera diffusée ce soir à 22h15 sur France 2 :
 
Xavier Niel : il a tout compris !
 
En France le challenger du marché s’appelle Xavier Niel. Le 10 janvier 2012, il a fait trembler le marché du téléphone mobile. Avec ses offres à bas coût, sans engagement de durée, Niel casse les prix et s’impose sur le marché. Aujourd’hui Free mobile compte plus de 6 millions d’abonnés et son fondateur est la 10è fortune de France.
 
Qui est ce self made man qui a commencé sa carrière comme simple informaticien dans le minitel rose ? Quelles sont les méthodes de celui qui se présente comme le chevalier blanc des mobiles ? Portrait non autorisé d’un millionnaire hors norme et secret.
 
Ma 4G a des ratés 
 
La retransmission d’un match, le dernier épisode de votre série préférée, une actualité sur les chaînes d’info : avec la 4G, finie l’image brouillée ou la connexion qui rame, vous pouvez regarder en direct la télévision sur votre smartphone en haute définition. La promesse est-telle tenue ? Les opérateurs sont déjà en train d’installer des antennes un peu partout en France pour ce qui s’annonce comme une nouvelle révolution dans les smartphones. A quel prix pour le consommateur ? Ce nouveau service est-il vraiment au point ? 
 
Silicon Valley : des applis comme s’il en pleuvait
 
Les Français dépensent 5 euros par mois pour leurs applis, jusqu’à 60 pour les plus accros. Un business juteux pour leurs créateurs qui peuvent gagner des millions en quelques mois ! Enquête au cœur de la Silicon Valley où sont inventées et testées toutes les applis du futur : Barthelemy, Martin, Julien ont une trentaine d’années et rêvent de faire fortune en Californie. Ici même des opérateurs français comme Orange viennent s’installer. Ils sont prêts à débourser des centaines de millions d’euros pour acheter « la » bonne idée.