JL Silicani tire un bilan « globalement positif » de l’arrivée de Free Mobile

JL Silicani tire un bilan « globalement positif » de l’arrivée de Free Mobile

Jean-Ludovic Silicani a accordé une interview aux Echos dans lequel il revient sur l’état du secteur des télécoms suite à l’arrivée de Free mobile. Pour le Président de l’ARCEP, « le bilan est globalement positif ». Il explique que cette nouvelle concurrence a permis de faire gagner 3 milliards d’euros de pouvoir d’achat aux français et que les opérateurs ont vu le volume des consommations croitre de façon importante.
 
Concernant la baisse des revenus des opérateurs, Jean Ludovic Silicani précise que « sur le premier semestre 2013, les revenus cumulés des marchés de gros et de détail des opérateurs dans le fixe et le mobile ont reculé d’environ 7 % par rapport au premier semestre 2012. Mais un peu moins de la moitié de cette baisse (3%) est due à la diminution des tarifs de terminaison d’appel, qui n’a que peu d’effet sur les marges ». Et de préciser que « les investissements ont atteint un niveau historique, 7,3 milliards d’euros (hors achat de licences) en 2012, et ils devraient encore dépasser 7 milliards en 2013 »
 
Le Président de l’ARCEP a également donné son avis concernant les difficultés d’Alcatel Lucent. Contrairement aux déclarations d’Arnaud Montebourg qui pointe la responsabilité de Free Mobile, il estime que « comme Michel Combes l’a souligné, la principale cause de la situation actuelle , ce sont les erreurs stratégiques commises par l’entreprise dans le passé »« Le niveau exceptionnel des investissements des opérateurs français en 2011, 2012 et 2013 n’a pu qu’être favorable au maintien de commandes d’équipement à un niveau très élevé. La répartition de ces commandes entre les équipementiers résulte ensuite de leur « compétitivité globale » respective » a-t-il expliqué.
 

Source : Les Echos