4G : assigné devant le Tribunal de commerce, SFR défend sa communication

4G : assigné devant le Tribunal de commerce, SFR défend sa communication

Nous vous le rapportions lundi, l’association de consommateurs Famille Rurale a annoncé avoir mis SFR en demeure, concernant sa communication sur les technologies entre 3G+ et 4G qui serait volontaire confuse. "Nous avons mis SFR en demeure de changer sa publicité sous huit jours, (jusqu’à aujourd’hui)", après quoi l’association "assignera l’opérateur devant le Tribunal de Grande Instance de Paris" expliquait l’association

 
Ce soir, l’opérateur annonce avoir été assigné devant le Tribunal de commerce et fait part de sa surprise.
 
SFR se défend en affirmant que « sa stratégie est d’avoir une communication claire et lisible pour l’ensemble des consommateurs français. Entreprise industrielle, SFR investit chaque année 1,6 milliard d’euros pour apporter le Très Haut Débit fixe et mobile au plus grand nombre et s’impose, en accord avec sa politique de responsabilité sociale, une communication exemplaire."
 
L’opérateur estime ainsi informer clairement les consommateurs. « La communication évoquant le Très Haut Débit mobile, distingue les deux technologies (Dual Carrier et 4G) afin de délivrer une information transparente au public. SFR a notamment mis à disposition, sur son site Internet, un outil pédagogique permettant à chacun d’obtenir une information précise sur l’état de la couverture 4G de sa commune en saisissant son code postal. Une carte de couverture régulièrement actualisée y est également disponible. » explique-t-il.
 
SFR rappelle enfin « que la Commission européenne considère comme relevant du Très Haut Débit mobile les technologies qui permettent des débits supérieurs à 30Mbit/s. Il en va ainsi de la technologie Dual Carrier (DC-HSPA+) qui, en plus d’offrir de tels débits, propose un doublement systématique de ces derniers. SFR reste aujourd’hui le seul opérateur à communiquer sur une couverture Dual Carrier sans amalgame avec les autres technologies, qui atteindra 70% de la population fin 2013, dont plus de la moitié en 4G (sa couverture HSPA+ atteindra 94%) et peut ainsi se prévaloir de la première couverture Très Haut Débit mobile de France. »