Après Free et Bouygues, c’est SFR qui est accusé de communication trompeuse

Après Free et Bouygues, c’est SFR qui est accusé de communication trompeuse

Famille Rurale a annoncé avoir mis SFR en demeure, après de multiples alertes, concernant sa communication, restées sans effet. L’association de consommateurs estime que la confusion des technologies entre 3G+ et 4G est assumée. Pour Familles Rurales, cette confusion est inacceptable et pose la question de la loyauté de l’information des consommateurs. « Pour cet opérateur, nul besoin de préciser ni la date précise de passage à la 4G, ni le pourcentage ou le nombre de clients réellement éligibles au très haut débit mobile » explique-t-elle. Nadia Ziane, juriste chez Famille Rurale, a précisé à l’AFP "Nous avons mis SFR en demeure de changer sa publicité sous huit jours, jusqu’à (demain mardi)", après quoi l’association "assignera l’opérateur devant le Tribunal de Grande Instance de Paris"
 
Dans ce contexte de communication effrénée autour du déploiement des offres 4G, Familles Rurales appelle les consommateurs à la vigilance en prévenant qu’il « convient de lire entre les lignes des publicités et de ne pas confondre « couverture de la population » et « couverture du réseau ». Le territoire n’est que partiellement couvert. Les zones rurales et périurbaines ne bénéficieront majoritairement pas de cette technologie pour l’instant.
 
Les consommateurs s’équipent actuellement de terminaux onéreux pour accéder potentiellement à une technologie à laquelle ils ne sont pas sûrs d’être éligibles. Au regard de l’obsolescence programmée des produits (18 mois), il est probable que ces mobiles compatibles 4G seront désuets au moment où ils deviendront utiles."
 
Famille Rurale estime que "les opérateurs ont trouvé un argument de choc pour qu’un grand nombre de consommateurs change de mobile et de forfait sans se soucier de la possibilité pour eux d’accéder réellement à cette nouveauté. »