Pour une meilleure signalétique des débits internet des FAI

Pour une meilleure signalétique des débits internet des FAI

A quelques semaines du lancement du VDSL2, en plein déploiement du très haut débit, l’AVICCA, l’Association des Villes et Collectivités pour les Communications Electroniques et l’Audiovisuel, constate qu’il est facile de s’y perdre. Il y a quelques mois, l’AVICCA demandait au FAI d’arrêter de tromper le consommateur sur les débits, qualifiant la France de "championne d’Europe du mentir vrai sur les débits réels". Elle souhaitent ainsi que les FAI arrêtent les formulation "jusqu’à 20 MBits", "jusqu’à 300 MBits…"

L’AVICCA estime donc que des dispositions réglementaires "doivent être prises prochainement "pour éclairer le consommateur sur ses choix". L’AVICCA propose de créer un dispositif de "grandes classes de débits", avec une signalétique simple lisible et bien connues des consommateurs :

Bien consciente que les débits théoriques peuvent en pratique fluctuer, l’ association propose de débattre avec les FAI de grands principes de fonctionnements :

  • L’obligation de renseigner la classe de débit moyens, descendant et montant qu’il peut fournir, à la demande du client.
  • Tout au long de la durée de l’abonnement, le client peut procéder à des tests de sa ligne. En cas d’écarts répétés et après une procédure contradictoire, l’abonné pourrait résilier sans frais son abonnement, avertir les associations de consommateurs et les autorités en charge de la consommation.
  • Les classes de débit seront également définies à partir de grands usages : Upload, download, flux TV, accès multi-postes…