L’AVICCA demande aux FAI d’arrêter de tromper le consommateur sur les débits

Suite au comparatif de la Commission Européenne concernant les débits annoncés et réels des opérateurs, l’AVICCA a réagi aujourd’hui en demandant aux FAI d’arrêter de tromper le consommateur.

A la vue des résultats, l’Association des Villes et Collectivités pour les Communications Electroniques et l’Audiovisuel, qualifie la France de « Championne d’ Europe du mentir vrai sur les débits réels. »

L’AVICCA considère que ce constat est « d’autant plus inquiétant du fait de la transition vers le Très Haut Débit nécessite des investissements considérables, alors que le brouillard entretenu n’incite pas le consommateur à opter pour les réseaux offrant les meilleures performances. »

Pour l’association, fortement impliquée dans le développement des chantiers Très Haut Débit. La surenchère des effets d’annonce « jusqu’à 100 Mbits » va s’intensifier avec la concurrence sur le VDSL2, et « obscurcir davantage encore les choix du consommateur. »

L’AVICCA demande donc à l’ARCEP la mise en place d’outils de mesures effectives des débits, et des conditions d’une concurrence loyale. Elle souhaite également que les associations de consommateurs et la Direction Générale de Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes se saisissent de ces questions.