Free pourrait rejoindre le CAC 40 dès vendredi

Free pourrait rejoindre le CAC 40 dès vendredi
Avec une capitalisation boursière de 10,7 milliards d’euros, Iliad dépasse plusieurs entreprises du CAC 40 comme ST Microelectronics (5,7 milliards), Accor (6,5 milliards) ou Bouygues (7,6 milliards). L’opérateur pourrait donc avoir sa place au sein du CAC 40. Et ce pourrait même être très prochainement puisque, comme l’indique Challenges, « une révision trimestrielle de l’indice phare de la place parisienne pourrait être dévoilée vendredi après Bourse ». Pour conserver des valeurs technologiques dans le CAC 40, faire entrer Free aurait du sens, alors qu’Alcatel Lucent a quitté l’indice en décembre.
 
Cependant, Free va trouver un concurrent de taille sur son chemin, Dassault Systèmes, dont la capitalisation boursière est de 12 milliards. Autre argument qui pèse en faveur de Dassault : la forte proportion de son capital qui est flottant, alors que Xavier Niel détient 58,6% du capital d’Iliad.
 
Mais au-delà des chiffres, Free n’a jamais réellement affiché sa volonté d’entrée au CCV 40. « Xavier Niel pourrait même refuser cette entrée si elle était décidée ", s’est même amusé à dire Maxime Lombardini lors de la présentation des résultats. Serge Dassault est par contre très intéressé par l’entrée de son groupe au CAC 40, ce qui pourrait jouer en sa faveur auprès des sages de la Bourse de Paris
 
Source : Challenges