Indre et Loire : 4 mois sans couverture mobile, l’antenne sera finalement démontée.

Les habitants de Lésigny, Leugny, Mairé et Saint-Rémy-sur-Creuse en Indre-et Loire vont finir par s’arracher les cheveux. Depuis près de 4 mois, les abonnés Orange et Free (en itinérance) de ces 4 villages sont privés de réseau téléphonique sur leurs mobiles. En cause, une antenne relai défectueuse implantée dans une parcelle privée des vergers de la Garenne. 
 
Depuis mi-mars, la propriétaire des lieux refuse l’intervention des techniciens d’Orange sur son domaine sous prétexte que l’acte de vente lors de l’achat des terrains ne faisait pas mention d’un bail avec l’opérateur Orange concernant cette antenne. 
 
L’affaire est donc montée en épingle jusqu’au tribunal de grande instance de Tours, lequel a rendu son verdict fin juillet estimant que "l’installation d’antennes relais de téléphonie mobile sur sa propriété et/ou leur maintien sans son autorisation constituent un trouble manifestement illicite." 
 
Non seulement l’opérateur ne pourra pas remettre en service l’antenne défectueuse, mais il devra même la démonter sous un délai de 6 mois et remettre la parcelle en état.
 
Si l’opérateur a indiqué vouloir faire appel de la décision, ce sont 3000 habitants qui sont privés de tout réseau. Mis sous pression par les habitants, les maires des communes concernés ont d’ores et déjà proposé des terrains communaux pour ériger une nouvelle antenne relai. Si la patience est une vertu, l’exaspération pourrait gagner ces abonnés qui paient un forfait dans le vide depuis le mois de mars.