Les raisons du lancement de Free dans le mobile subventionné

Les raisons du lancement de Free dans le mobile subventionné

Lors de la journée de rencontre communautaire avec Free, Univers Freebox a posé la question à Free sur une possible arrivée de l’opérateur sur le marché du mobile subventionné. Alors que ce type d’offre représente toujours 40 à 50 % du marché, Free a donc estimé ne pouvoir se priver d’élargir son champ d’action dans le domaine.

En attendant le verdict du procès en appel de Free contre SFR sur le subventionnement du mobile, Free va donc se lancer sur ce secteur. L’offre lancée ce matin par l’opérateur en exclusivité sur Vente-Privée n’est que l’illustration d’un prochain lancement officiel. Après avoir imaginé d’autres alternatives, l’opérateur s’est retrouvé bloqué par le cadre réglementaire qui ne permet pas d’étaler un prix supérieur à 200 € sur plusieurs mois (sauf en 3 ou 4 foix sans frais), sous peine de rentrer sous la coupe du crédit à la consommation.

L’opérateur se lance donc « malgré lui » dans de la subvention classique tout en considérant que les prix du marché sont 30 à 60 % trop chers et que ses concurrents vont devoir s’aligner sur les offres que l’opérateur proposera.