A l’Élysée, un administrateur d’Iliad plaide en faveur du numéro 1 d’Orange

A l’Élysée, un administrateur d’Iliad plaide en faveur du numéro 1 d’Orange

 
L’Etat, actionnaire à hauteur de 27 % du capital de France Telecom, aurait arrêté sa position. « Le gouvernement soutiendrait le dirigeant, pourtant mis en examen pour « escroquerie en bande organisée » dans l’affaire Tapie » rapportent Le Monde et le Journal du Dimanche. Plusieurs ministres, dont Manuel Valls (ministre de l’intérieur), Jean-Yves Le Drian (ministre de la défense) ou encore Claude Bartolone (président de l’Assemblée nationale) auraient d’ores et déjà apporté leur soutien au patron d’Orange. D’autres personnalités, tels Laurence Parisot (actuelle présidente du Medef) ou Pierre Pringuet, président de l’Association des entreprises privées et administrateur d’Iliad, « ont été reçus par le Président François Hollande vendredi dernier et ont plaidé en faveur de Stéphane Richard ».
 
Pierre Pringuet, peu connu des abonnés, est Directeur Général de la société Pernod-Ricard depuis le 5 novembre 2008. Il est administrateur indépendant d’Iliad depuis le 25 juillet 2007.
 
« François Hollande et le gouvernement ont visiblement décidé qu’il aurait été plus déstabilisant pour Orange d’avoir un nouveau Pdg plutôt que de garder un patron mis en examen, à l’heure où Free Mobile bouscule l’entreprise et que celle-ci doit investir massivement dans le très haut débit » explique Les Echos.
 
En effet, ce soir, s’exprimant sur l’avenir de Stéphane Richard dans l’émission Capital (M6), le chef de l’Etat a indiqué « tant que Stéphane Richard peut être dirigeant de cette entreprise, sans que la procédure judiciaire ne l’entrave, il le restera ».
 
Merci à Giov56