Bus 4G SFR : L’opérateur inaugure son réseau 4G à Toulouse. Et les autres ?

Bus 4G SFR : L’opérateur inaugure son réseau 4G à Toulouse. Et les autres ?
 
Le lancement commercial de la 4G à Toulouse s’appuie sur une gamme de 14 terminaux 4G (13 smartphones et 1 tablette) et sur les Formules Carrées de l’opérateur. Ces dernières sont accessibles à partir de 29,99€/mois (Carrée 2 Go). SFR propose également un forfait 4G « SFR Connecté Partout » de 6 Go/mois dédié aux tablettes et aux clés 4G. Il est accessible à partir de 24,99€/mois.
 
Par ailleurs, pour les gros consommateurs, une option permettant de bénéficier de 2Go de données supplémentaires pour 10€/mois, valable sur les Formules Carrées 2Go, 4Go et 6Go ainsi que sur le forfait Tablette 6Go, est proposée.
 
SFR a également lancé plusieurs démonstrations des débits 4G. Jusqu’au 23 juin, SFR sera présent à Toulouse avec un bus de démonstrations 4G. Plusieurs pôles de démonstrations dédiés aux usages et de comparaison avec la 3G+ sont en libre accès au sein du « BUS 4G SFR ». L’opérateur utilise notamment Twitter pour faire connaître les lieux d’emplacement de ce bus (@bus4G).
 
Carte de couverture du réseau 4G de SFR (d’ici la fin de l’année 2013) :
 
 
 
SFR poursuit donc le déploiement de son réseau de quatrième génération. L’opérateur devrait couvrir 55 agglomérations en 4G d’ici la fin de l’année 2013, dont voici la liste complète : Agen, Amiens, Angers, Annecy, Annemasse, Arles, Avignon, Beauvais, Besançon, Blois, Bordeaux, Boulogne-sur-Mer, Bourg-en-Bresse, Brest, Brives-la-Gaillarde, Caen, Chambéry, Chalon-sur-Saône, Clermont-Ferrand, Dijon, Fréjus, Grenoble, La Rochelle, Le Havre, Le Mans, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Mulhouse, Nancy, Nantes, Niort, Orléans, Paris, Pau, Poitiers, Romans-sur-Isère, Rennes, Reims, Roanne, Rouen, Saint-Etienne, Sète, Strasbourg, Tarbes, Thionville, Toulon, Toulouse, Tours, Troyes, Valences, Valenciennes et Vienne.
 
SFR annonce ainsi qu’il couvrira 35% de la population en 4G d’ici fin 2013.
 
Et les autres dans tout ça ? 
 
Bouygues Télécom annonce de son côté, une couverture de 40% de la population en 4G dès le mois d’octobre 2013 (plus d’une centaine de villes). En attendant, l’opérateur a lancé officiellement son réseau 4G dans 6 villes, le 6 mai dernier : Issy-Les-Moulineaux, Malakoff, Lyon, Strasbourg, Vanves et la ville rose, Toulouse. Puis Douai, Lille, Lens et la Côte Basque en juin.
 
 
L’opérateur historique annonce quant à lui 30% de la population en 4G à la fin de l’année. La 4G Orange est aujourd’hui présente dans 17 agglomérations (soit 52 villes). Fin juin, 34 agglomérations (soit 100 villes) seront ouvertes en 4G. Durant l’été, 7 nouvelles agglomérations seront ajoutées à la liste : Alès, Deauville/Trouville, Nîmes, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg et Toulouse. En septembre, la 4G Orange sera ouverte dans 50 agglomérations, au total.
 
Côté débit, les opérateurs promettent des débits supérieurs à certaines offres FTTH (Fibre). Ainsi Orange promet 150Mb/s en réception. Bouygues Telecom et SFR, 115Mb/s (débit théorique). Bien évidement, ces débits élevés sont soumis à plusieurs facteurs : disponibilité du réseau, zone couverte ou non, compatibilité de son smartphone ou de sa tablette, etc.
 
Et Free Mobile ?
 
De son côté, Free n’a rien annoncé, mais agrémente doucement sa boutique de mobiles 4G. Le dernier en date est le Sony Xperia SP. Le dernier entrant est également dans la course à la 4G puisqu’il dispose de 792 infrastructures 4G (disposant d’une ou plusieurs antennes) autorisées à émettre sur la bande de fréquences 2600MHz. Ces infrastructures sont présentes dans plus d’une centaine de villes (dont Toulouse). 
 
Nous vous rapportions notamment, en exclusivité, que le dernier entrant avait, comme Orange, déposé un recours. Le Conseil d’Etat a confirmé à Univers Freebox l’existence d’un recours enregistré par Free et portant sur cette réutilisation des fréquences 1800MHz par Bouygues Télécom.
 
Seul SFR a décidé de ne pas réagir à cette autorisation.