2ème forfait mobile à tarif réduit : Une bonne opération pour les abonnés… et pour Free

2ème forfait mobile à tarif réduit : Une bonne opération pour les abonnés… et pour Free
 
Avec l’annonce de ce matin et la possibilité donnée aux Freenautes de pouvoir bénéficier d’un deuxième forfait illimité à tarif réduit, Free continue a améliorer ses offre. Le but est de «satisfaire nos abonnés, en apporter toujours plus pour le même prix » a expliqué l’opérateur à La Tribune
 
Le journal économique estime que si Free Mobile lance cette opération, c’est qu’il n’a pas fait le plein auprès des abonnés Freebox. Cela peut être dû au fait que certaines personnes du foyer sont encore engagées chez un autre opérateur, soit par ce qu’ils craignent des problèmes de réseau ou qu’ils sont déjà abonnés à une offre concurrente à un tarif équivalent.
 
Free a d’ailleurs indiqué que sur son parc d’abonnés mobiles, environ la moitié était abonnée à la Freebox, soit 3 millions sur 6,07 millions au total. Il reste donc du chemin et un réservoir d’abonnés potentiesl important pour Free, puisqu’il dispose de 5,5 millions de foyers abonnés à la Freebox, soit prés de 15 millions d’abonnés mobiles potentiels.
 
Avec cette nouvelle offre, Free va ainsi inciter fortement de nouveaux membres d’une même famille à choisir le forfait illimité de Free Mobile.
 
Inciter les abonnés 2€ à passer à l’illimité
 
Par ailleurs, pour un analyste cité par la Tribune, « l’objectif de Free est de faire migrer les clients au forfait 0€/2€ vers celui à 15,99€, beaucoup plus lucratif ». Avec la baisse des terminaisons d’appels et de l’asymétrie, les abonnés 2 euros vont devenir moins rentables pour Free (au 1er juillet Free sera logé à la même enseigne que Orange, SFR et Bouygues Telecom, et facturera 0,8 centime par appel, contre 1,1 centime actuellement). Il est donc important pour Free, qui a recruté de nombreux abonnés au forfait 2€ depuis le doublement du temps de consommation. L’opérateur ne cache d’ailleurs pas le fait que ce forfait est un produit d’appel, et qu’à termes, il espère que ces abonnés passeront au forfait illimité