Un retour capital de l’Etat dans Dailymotion ?

Après avoir fait capoter les négociations avec Yahoo, le gouvernement passerait à la contre-offensive pour protéger l’une des pépites française de l’internet, Dailymotion.

Les dirigeants de Dailymotion ont ainsi rencontré la ministre déléguée à l’économie numérique, Fleur Pellerin afin de trouver un consensus. Valorisé à 300 millions d’euros, le site chercherait minimum 50 millions d’euros pour accélérer ses efforts en R&D, les achats de droits, les acquisitions technologiques permettant de faire de lui un grand du Web, Espagne, Japon et Brésil en ligne de mire….

Du côté du ministère, pas question de laisser la plateforme d’origine française se faire absorber par un géant américain. Du côté de Bercy on privilégie plutôt la multiplicité d’actionnaires minoritaires, pas forcément français, mais qui connaissent le Web. D’après le ministère des " discussions très préliminaires ont déjà eu lieu."

Après être sorti du capital de la plateforme en 2011, l’Etat pourrait également revenir au capital de Dailymotion via le Fond Pour la Société Numérique qui dispose d’une enveloppe de 400 millions d’euros. Ce dernier, dont l’enveloppe est destinée à investir dans des start-up du numérique, pourrait contribuer au financement de la plateforme. Reste à savoir combien, en compagnie de quels interlocuteurs et quelle sera la part que conservera Orange dans l’avenir de la plateforme ?

Source : Les Echos