Orange-Dailymotion-Yahoo : les négociations tombent à l’eau

D’après le quotidien Le Monde, les négociations entre Yahoo, Dailymotion et Orange (qui détient à l’heure actuelle 100% du capital) seraient suspendues. Orange-France Télécom aurait pour le moment abandonné l’idée de céder tout ou une partie du capital de Dailymotion au géant américain. 

Alors qu’Orange cherchait depuis plusieurs mois un partenaire américain pour développer la plateforme, les ministères de l’Economie et de la Culture auraient émis de fortes réserves quand à l’opportunité d’une telle transaction. Hier, un proche de Bercy interrogé par le quotidien jugeait Dailymotion comme une "des rares sociétés de contenus que la France ait réussi à faire émerger sur le Web ces dernières années, c’est une vraie perle qui en plus ne perd pas d’argent. Ce serait quand même dommage de la laisser filer."

En cause, Yahoo négocierait une entrée dans plus de la moitié du capital de Dailymotion, de 75 % à la totalité de la plateforme, faisant de lui l’actionnaire majoritaire. Selon une source interne à Orange "le portail américain veut pouvoir intégrer la plateforme à son offre de contenus, une participation minoritaire ne l’intéresse pas"

Stéphane Richard, le PDG d’Orange aurait ainsi mis un frein aux discussions pour éviter de se brouiller avec l’Etat, qui détient encore 27% du capital d’Orange. Ayant mot à dire sur le deuxième mandat que brigue Stéphane Richard à la tête du groupe de télécommunication, le PDG cherche à éviter de se brouiller avec l’Etat . Si des discussions sont toujours en cours, Orange aurait déjà pris des contacts avec d’autres groupes américains, cherchant celui qui acceptera de rester un acteur minoritaire au sein de Dailymotion.

Au 31 ème rang mondial en terme d’audience et 116 millions de visiteurs uniques par mois, Dailymotion reste un concurrent crédible pour Youtube ( 1 milliard de visiteurs uniques par mois) mais doit trouver des partenaires pour accroître son expansion internationale.