4G : vers un taux de pénétration de 54 % en Europe en 2016

 La 12 ème édition du rapport annuel commun du cabinet de conseil en stratégie ArthurD.Little et du courtier Exane BNP Paribas estime que la logique de déploiement de la 4G conduira à une pénétration 4G de l’ordre de 54 % en Europe d’ici 2016.

L’étude estime que la 3G va bientôt atteindre des limites de saturation et la 4G en serait la solution pour drainer un trafic toujours plus croissant : « Les clients éprouvent une frustration croissante avec la 3G, un problème qui ne fera qu’empirer à mesure que les usages se développeront. La 4G apporte un meilleur service avec des débits de 3 à 5 fois plus rapides et des temps de réponse cinq fois plus courts.»

Si pour le moment seuls quelques équipements sont compatibles, le cabinet estime que tous les terminaux seront compatibles 4G en 2015.

Pour autant, l’étude estime que les opérateurs, auront du mal à monétiser cette nouvelle technologie. Le rapport prévoit même que les revenus des opérateurs européens vont baisser de 1,8% par an d’ici à 2016. « Pour retrouver la croissance, la 4G devrait permettre de générer un revenu data de 17 € par mois. Or Sachant qu’un tel revenu serait supérieur de 7€ aux revenus data actuels des clients 3G, un tel objectif apparaît difficilement réalisable. »

Source : AFP