Le directeur général de Bouygues Télécom rend « hommage » à Free sur BFM

Le directeur général de Bouygues Télécom rend « hommage » à Free sur BFM
Olivier Roussat, Directeur Général de Bouygues Telecom a été interviewé par Stéphane Soumier sur BFM Business (canal de Freebox TV). La 4G a été le principal thème abordé tout au long de l’émission Good Morning Business. Les prix pour accéder au réseau de 4ème génération devrait augmenter de « quelques euros […] Ca vaut au moins 5 euros de plus […] plusieurs euros ». Le DG de Bouygues Télécom annonce notamment que l’opérateur couvrira 40% de la population en 4G lorsque l’autorisation de reconvertir la bande de fréquences 1800MHz en 4G sera effective (à partir du 1 octobre 2013).
 
Plutôt étonnant, le Directeur Général de Bouygues Télécom a fait l’éloge du dernier entrant en fin d’interview (à partir de 8:00) alors qu’il fait l’objet d’une plainte pour diffamation pour avoir comparé le fondateur de Free a un bernard-l’hermite (un crustacé qui squatte la coquille des autres).
 
 
Pour Olivier Roussat, « Free a donné un nouveau segment, il l’a fait apparaitre de façon explicite, c’est quelque chose auquel il faut lui rendre hommage. Il a déclenché l’usage de SIM dans lequel on ne vend pas le téléphone en même temps. Nous, on l’avait tenté avec B&You en juin 2011 et nous n’avons pas rencontré le succès qu’à rencontrer Free Mobile. Pourtant nous n’étions pas à des horizons de prix si différents », explique t-il.
 
Ce segment représente « 30% du marché à peu près. Avec les 70% restants, on peut récréer de la valeur. La 4G est un moyen d’en donner ». Le DG de Bouygues Télécom ne devrait pas sous-estimer le dernier entrant sur ce terrain. La réponse de Free pourrait être similaire au principe de la dissuasion nucléaire : « si tu me fais la guerre, je te frappe si fort, que tu ne pourras pas t’en remettre ».
 
 
Par ailleurs, comme Orange ou SFR, Bouygues Télécom se lance dans l’aventure des smartphones sous sa propre marque dont un mobile 4G. Les premiers mobiles Huawei, d’entrée de gamme, seront disponibles courant juin 2013. Le jeu en vaut la chandelle pour Bouygues Télécom.
 
Hier, Orange inaugurait la 4G dans 50 villes alors que SFR en compte 7. Il ne manque que Free Mobile ! L’opérateur silencieux sur le déploiement de la 4G et sur les projets en cours nous réserve, c’est certain, de très bonnes surprises !.