Xavier Niel (Free) : «Jeudi matin, nous allons interroger nos abonnés» sur l’Adgate

Xavier Niel (Free) : «Jeudi matin, nous allons interroger nos abonnés» sur l’Adgate
Xavier Niel, le co-fondateur d’Iliad (Free), a accordé une interview au Figaro. Nous vous proposons de découvrir quelques extraits de cet entretien disponible à partir de demain (ou dès ce soir 22h pour les abonnés Mon Figaro Digital). Extraits :
 
 
Xavier Niel affirme qu’aucun rapprochement avec un autre acteur des télécoms n’est à l’ordre du jour. « Nous avons des années de forte croissance devant nous, la consolidation n’est pas à l’ordre du jour pour nous.» 
 
 
Concernant les problèmes de streaming sur Youtube et Dailymotion (et autres sites de vidéos en ligne) ainsi que sur certaines plateformes de téléchargement (appstore par exemple), Xavier Niel, indique « qu’en Ile-de-France aux heures de pointe, il a pu y avoir des débits insuffisants. Nous travaillons avec Orange. C’est un dossier technique, pas un problème d’argent. »
 
 
« Avant de laisser Bouygues utiliser ces fréquences pour la 4G, comme il le demande, il me semble important de faire une étude d’impact préalable pour mesurer les répercussions. Ils ont tellement regretté que cela n’ait pas été fait avant l’arrivée de Free Mobile ! » 
 
 
« Tous les acteurs pensent qu’il faut négocier avec Google et obtenir une juste rémunération. Nous sommes les seuls à avoir eu le courage d’établir un rapport de forces. Dès jeudi matin, nous allons interroger nos abonnés, sur notre site, en leur laissant le choix d’avoir ou pas de la publicité lorsqu’ils naviguent sur le Web. »