INSEE : Free Mobile a permis de lutter contre l’inflation et fait du bien au pouvoir d’achat

INSEE : Free Mobile a permis de lutter contre l’inflation et fait du bien au pouvoir d’achat
 
L’INSEE vient d’apporter une nouvelle pierre à l’argumentaire de Free Mobile. L’Institut national de la statistique vient en effet confirmer que l’arrivée de Free Mobile a permis de lutter contre l’inflation : « Les baisses de prix dans les télécommunications ont contribué à hauteur de -0,3 point à l’inflation depuis le début de l’année ». Sur un an, de novembre 2011 à novembre 2012, les prix à la consommation ont augmenté de 1,4%, cette hausse aurait été de 1,7% s’il n’y avait pas eu la baisse des prix engendrée par l’arrivée de Free Mobile.
 
« Mieux : si l’on prend en compte y compris les équipements -l’achat des mobiles-, les statisticiens annoncent une chute des prix sur un an de 14,8%, soit un impact de 0,4 point sur l’indice général des prix. Sans cette forte baisse, les prix à la consommation auraient globalement augmenté de 1,8% sur un an, au lieu de 1,4%. » explique La Tribune.
 
Free Mobile a également bénéficié au pouvoir d’achat des français
 
Du fait de cette limitation de l’inflation, la perte de pouvoir d’achat a été limitée à 0,8% en 2012 alors qu’elle aurait été de 1,2% si Free n’avait pas fait baisser les tarifs dans le mobile. 
 
Avec ces chiffres annoncés par l’INSEE, c’est donc la première étude officielle sur l’impact de Free Mobile sur l’économie française. Elle ne prend en compte que les effets sur l’inflation et le pouvoir d’achat, et il faudra maintenant voir ce que cela engendrera sur la consommation des ménages et donc sur la croissance et l’emploi. C’est en tous cas de bon augure pour le nouvel opérateur, alors que certaines études tendaient à démontrer que l’impact de Free Mobile aurait était négatif pour l’économie et l’emploi.
 
Source : La Tribune