Des tests de débit en 4G pour SFR et Bouygues Télécom

Des tests de débit en 4G pour SFR et Bouygues Télécom
En parallèle au déploiement à grande vitesse de la 4G dans les grandes villes, la « Battle » du meilleur débit a commencé sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que plusieurs tweets nous livrent des tests de débit réalisés sur les réseaux 4G de SFR et de Bouygues Télécom.
 
Bouygues Télécom (Pro) – Test de débit en 4G
 
Le débit descendant est de 82,2 Mb/s pour Bouygues Télécom contre 64,6 Mb/s pour SFR (ça laisse rêveur). Le débit montant atteint 13,4 Mb/s pour Bouygues contre 9,4 Mb/s pour SFR. Le temps de réponse est également excellent : 46ms pour Bouygues et 38ms pour SFR.
 
SFR : Test de débit en 4G
 
Rappelons qu’au delà des nombreuses mesures effectuées ici ou là, les débits varient en fonction de plusieurs éléments : La zone de couverture, le trafic sur le réseau, la disponibilité – ou non – de la 4G dans le forfait et les performances du mobile. Très peu de mobiles sont pour le moment prêts pour la 4G. Le Samsug Galaxy S3 en version 4G fera largement l’affaire. Le Motorola RAZR HD, le HTC One XL, les Nokia Lumia 920 et 820 sont également compatibles (merci à prletheo pour la précision).
 
Si SFR a rendu accessible ses offres 4G aux particuliers à Lyon et sa périphérie (uniquement), à partir de 49,99€/mois pour les appels illimités et 2 Go de DATA (ou 4 Go pour 69,99€/mois ou 6 Go pour 89,99€/mois avec subventionnement d’un mobile), ce n’est pas encore le cas de Bouygues Télécom, Orange et Free.
 
Bouygues a annoncé qu’il couvrirait les principales agglomérations d’ici fin 2013. Idem pour Orange si ce n’est que le lancement "grand public" est prévu dans 10 grands villes en avril 2013. Free n’a pas donné de date précise (début 2013), mais il sera, dès le lancement, l’opérateur proposant la meilleure zone de couverture 4G à ses abonnés (les antennes Free Mobile sont compatibles 4G).
 
Une riposte de Free Mobile en janvier 2013 ?
 
Si Free inclut la 4G, sans surcoût pour l’abonné, dans son forfait illimité à 19,99€/mois (ou 15,99€/mois pour les Freenautes), la stratégie des opérateurs historiques pourrait être mise à mal, eux qui tentent de se différencier en s’appuyant sur la 4G, tout en segmentant les offres par prix, par marques (low-cost ou non) et par technologies (2G/3G, H+, 4G…).
 
Free pourrait également profiter de son anniversaire (le 10 janvier 2013) pour perfectionner son forfait en proposant un fair use gargantuesque (adapté aux tablettes et/ou à un usage modem intensif…). Le boulet "débit réduit au delà" ne serait qu’un léger souvenir. A suivre !