SFR n’est pas à vendre selon le patron de SFR

Très convoité depuis l’annonce de la suppression de 856 postes chez SFR et la cession de plusieurs filiales (notamment internationales) de Vivendi dans le cadre de la réorganisation stratégique du groupe, le président-directeur général de SFR a accordé un entretien à l’émission Good Morning Business sur BFM et relayé par Les Echos. Au cours de cette interview, Stéphane Roussel a déclaré que SFR n’est pas à vendre, même s’il ne démentait pas l’information il a quelques semaines. « Ce n’est pas parce qu’on réfléchit sur certaines autres parties de Vivendi que SFR est visé » assure-t-il.
 
 
Xavier Niel, le co-fondateur de Free, n’était pas fermé au rachat de SFR, « à condition que ce soit lui qui commande ». Les rumeurs de rapprochement entre Iliad et SFR ne sont donc plus à l’ordre du jour ? La question reste ouverte. Rappelez vous que le groupe Télécom Italia tenait les mêmes propos au sujet de sa filiale française. Au final, Iliad a racheté Alice quelques mois plus tard.

 
Merci à Florian