Que va changer l’utilisation des fréquences 900MHz pour Free Mobile à partir de janvier ?

Que va changer l’utilisation des fréquences 900MHz pour Free Mobile à partir de janvier ?
 
D’ici un mois et demi, le réseau de Free Mobile devrait s’étendre fortement dans les grandes agglomérations, puisque l’opérateur sera autorisé à utiliser les fréquences 900 MHz pour la 3G. Free Mobile dispose en effet des fréquences 899,9-904,9 MHz et 944,9-949,9 MHz qu’il peut utiliser depuis son lancement hors des zones très denses et à compter du 1er janvier 2013 dans les zones très denses. Il s’agit de 8 zones autour de Paris, Lille, Strasbourg, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bayonne. Sur ces dernière zones, Free mobile ne pouvait jusqu’ici utiliser que ses fréquences de la bande des 2,1 GHz. Les deux tiers des antennes de Free Mobile fonctionnaient également à 900 MHz, lors de la dernière étude de l’ANFR, mais pas dans les zones denses donc. Or c’est justement dans ces zones, et en particulier à Paris, que les problèmes de data se font sentir.
 
 
Mais qu’est ce que les fréquences 900 MHz vont changer pour l’opérateur et surtout les abonnés ?
 
Les fréquences 900 MHz sont efficaces notamment pour la couverture « deep indoor », mais pas seulement. Ces fréquences ont de meilleures propriétés de propagation, elles pénètrent ainsi mieux dans les immeubles que les fréquences 2,1 GHz. Leur « rayon de couverture» est également plus étendu. Lorsque les fréquences 900 MHz seront utilisées sur les antennes Free Mobile, les abonnés auront beaucoup plus de chance d’être connectés à ces dernières, plutôt qu’à une antenne Orange, là où se rencontrent les problèmes de data. Cela devrait simultanément décharger le trafic passant par Orange, ce qui devrait ainsi améliorer la data, même pour ceux qui utilisent ces antennes.
 
L’analyste Oddo estimait ainsi que Free Mobile devrait faire transiter plus de 25% de son trafic vers son réseau (contre un peu plus de 10% actuellement selon certaines estimations) dès le 1er janvier 2013, lorsqu’il aura obtenu les fréquences 900 Mhz en zones denses. Un pas de géant pour l’opérateur. Lors de la présentation des résultats du 1er semestre, en aout dernier, Maxime Lombardini avait indiqué que les sites étaient déjà opérationnels pour les fréquences 900 MHz.
 
Pour se rendre compte des propriétés des fréquences 900 MHz par rapport aux 2,1 GHz (utilisées actuellement par Free en zones denses), nous vous proposons ce tableau comparatif (merci eBouguy)