4G de SFR : 70 Mb/s à Lyon selon les tests d’un magazine local

SFR proposera officiellement sa 4G le 28 novembre prochain, en primeur aux habitants lyonnais, avant d’atteindre Montpellier. Le site Lyon Capitale du magazine mensuel du même nom, en a profité pour tester en grandeur nature et en exclusivité le réseau 4G de SFR.

Les Lyonnais pourront donc tester le réseau 4G de l’opérateur d’ici un mois, tout du moins s’ils ont un HTC One XL, un Motorola Razr HD ou un Samsung Galaxy S3 (4G), une tablette ou une clé compatible. Et selon Lyon Capitale, qui a pu tester sur son sol (dans le 8e arrondissement) le réseau nouvelle génération de SFR au début du mois, les débits sont loin d’être inintéressants.

Du côté des débits descendants, c’est-à-dire en téléchargement, notre confrère a pu atteindre les 70 Mb/s, soit l’équivalent de 8,75 Mo/s ou encore 525 Mo par minute. Lyon Capitale a ainsi pu récupérer un film de 700 Mo en moins de deux minutes, et un fichier de 4 Go en une dizaine de minutes.

« Les vidéos sur Youtube se chargent instantanément, de même qu’un album acheté sur iTunes » note le site du magazine lyonnais. « En ce qui concerne le débit montant, nos mesures se situent autour de 8 mégabits/seconde, en moyenne. Enfin, pour sa part, le temps de latence est compris entre 30 et 50 millisecondes. »

Deux questions fondamentales sont désormais posées : ces débits resteront-ils aussi élevés lors de sa disponibilité officielle et en cas de succès ? Enfin, avec de tels débits, atteindre la limite (fair use) imposée par SFR pourra être réalisé en à peine quelques minutes. Or quand on sait que SFR bloque désormais la connexion lors de la limite atteinte, obligeant l’abonné à acheter des Go supplémentaires, l’intérêt de la 4G prend du plomb dans l’aile, même avec 6 Go de disponibles.

Ces mesures devront être confirmées lorsque davantage d’abonnés seront connectés en simultanées sur les antennes. SFR garantit, pour l’instant, que le débit en téléchargement sera supérieur à 60 mégabits/seconde. Une promesse à vérifier sur le long terme.

Par ailleurs, sur Lyon l’opérateur au carré rouge débute juste son test de la 4G sur la fréquence des 800 MHz. Lors de nos mesures, nous avons donc utilisé essentiellement la bande de fréquence de 2 600 MHz, qui malheureusement montre ses limites à l’intérieur

Source : Lyon Capitale / Pc Inpact