Antenne relais : le non renouvellement des baux pourrait dégrader le réseau mobile


Sur le blog de Zdnet, Pierre Col attire l’attention de ses lecteur sur un phénomène qui pourrait à terme dégrader les réseaux mobiles tant il est difficile de trouver des points hauts.

 
En cas de non renouvellement du bail d’une antenne relais avec le propriétaire d’un immeuble, l’opérateur qui loue le point haut est obligé de désinstaller son antenne relais du toit. Si cette situation s’amplifie, cela pourrait à terme perturber la densité des réseaux 3G.

 
« Il ya quelques mois de cela j’ai reçu de SFR un courriel et un courrier postal me présentant une situation que je n’avais pas imaginée : la copropriété possédant l’immeuble sur le toit de laquelle était installée l’antenne-relais de l’opérateur au carré rouge la plus proche de chez moi n’avait pas souhaité renouveler le bail conclu il y a de nombreuses années avec lui. De ce fait, SFR se trouvait dans l’obligation de procéder à la désactivation puis au démontage de cette antenne » explique Pierre Col.
Du coup, SFR a proposé à son client un équipement Femtocell.